Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Dans la mer de courrier reçu la semaine écoulée, ce mail : « Ojourdui, y avait un homme qui pleurait, couché sur le trottoir. Bras en croix, visage vers le ciel, plein de monde autour. C dingue la place que ça prend, un corps sur le trottoir. » Ça prend bien plus de place qu’un corps sur une affiche, sur une pub, une plage, dans une piscine, sur un banc, sur un lit. Ça prend tellement de place que, les gens, pour pas marcher dessus, ils vont sur la rue. Tellement de place que, longtemps après s’être arrêtés, ils se retournent encore. Comme si c’était leur vie qu’ils ont vue, là, en larmes, à terre, avec les autres qui s’écartent.

Thierry FIORILLI in Le soir du 13 septembre 2008 (via anonymes.be)

Citation

Editorial

Editorial

Entre cinéma et quotidien, documentaire et fiction,
raconter le monde tel qu’il nous arrive.
Bienvenue.

Derniers articles

  • B-docs n°07 : La chasse

    Rubrique ciné-club B-docs
    Le 21 avril 2009 par Stefanie Bodien

    Il n’y aura pas de séance à Liège ce mois d’avril pour « B-docs ». Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 17 mai pour une séance spéciale : « Filmer ses parents. » Pour les Bruxellois, Kranfilm présente ce jeudi 23 avril “B-Docs” n° 7 autour du thème mystérieux de la chasse ! Tout cela n’est que prétexte pour continuer à tracer notre sillon documentaire et vous permettre de faire des découvertes. Par ici le programme !

  • En avant jeunesse n°20 : L’envie d’être quelqu’un d’autre

    Rubrique En avant jeunesse ! : chronique de terrain
    Le 13 avril 2009 par Emmanuel Massart

    Il y a chez chacun une exigence d’oubli, le contraire d’une prévention où l’adulte ne parle qu’avec l’index levé, pour dire : « n’oublie pas » avant de conclure : « je te l’avais bien dit ». C’est une prévention qui existe à la marge des discours habituels, que l’on retrouve dans certaines pratiques mais qui nécessitent d’être défendues. On a le droit de changer d’avis, de manipuler le sens et les émotions, d’être en recherche, de dire un jour que l’on n’aime pas les PD parce que le jour suivant, peut-être les choses changeront. Affaire de confiance.

  • Place aux métamorphoses

    Rubrique Geste cinématographique
    Le 13 avril 2009 par Emmanuel Massart

    Le travail de l’art est une expérience égalitaire où par le biais de l’outil caméra – dans le cas du cinéma -, chacun va se mettre en scène, se mettre en « je » et en jeu. Le cinéma est fait pour bouger les places et faire du tailleur de pierres autre chose qu’un tailleur de pierres. Le cinéma, au travers de ses myriades de récits singuliers, raconte sans cesse la métamorphose possible de l’individu.

  • En avant jeunesse n°19 : Pédagogie Nomade, ça circule !

    Rubrique En avant jeunesse ! : chronique de terrain
    Le 15 mars 2009 par Emmanuel Massart

    Passe dans ce silence une respiration inédite dont le sens n’est pas clair. Est-ce de la nervosité ? Est-ce un manque de confiance ? Est-ce simplement le temps nécessaire pour se rappeler l’idée suivante ? Est-ce un effet voulu et maîtrisé ? Peut-être tout cela simultanément. Ce que ce silence produit sur l’assemblée, c’est une écoute nouvelle où chacun a du temps cette fois pour réfléchir à la portée de chaque idée. Plutôt que la langue et les mots pris pour eux-mêmes, ce jeune type mobilise un discours, c’est-à-dire ce qui se passe entre les mots, derrière les mots, en retrait des mots.

  • En avant jeunesse n°18 : Mai 68, hiver 96 et printemps 2009

    Rubrique En avant jeunesse ! : chronique de terrain
    Le 15 mars 2009 par Emmanuel Massart

    Malgré une grande timidité, une élève prit la parole à la fin de cette rencontre. Elle tremblait véritablement et les mots eux-mêmes tremblaient, échouant à signifier quelque chose, quelque chose d’audible et de partageable. Elle ne prononçait les syllabes que les unes après les autres, comme une langue qui n’était pas la sienne. Ce ne fut pas les autres élèves qui réagirent mais d’abord une de ces dames qui laissa échapper un ricanement méprisant. Pourtant, dans un mélange de fierté et de nécessité, elle releva la tête et peu à peu, ses mots sont devenus plus clairs. Elle trouvait au fur et à mesure un chemin dans les phrases, rassemblant ses idées, devenant intelligible.

  • B-docs n°06 : Tribunaux de guerre

    Rubrique ciné-club B-docs
    Le 10 mars 2009 par Stefanie Bodien

    Ce mois de mars, « B-docs » fait une double halte en terre étrangère, le long des collines rwandaises de Bernard Bellefroid et près d’un pont bosniaque sur la rivière Drina que Xavier Lukomski enregistre fixement. Chez les deux hommes, la géographie s’efface derrière les paroles : paroles de victimes, paroles de bourreaux, paroles des tribunaux. Des mémoires racontent, rappellent des corps disparus pour évoquer l’histoire des hommes, incompréhensible mais réelle. Quel est le pouvoir de ces mots ?

  • En avant jeunesse n°17 : Bienvenue chez les p’tits

    Rubrique En avant jeunesse ! : chronique de terrain
    Le 1er mars 2009 par Emmanuel Massart

    Quand l’on parle cinéma et jeunes, le lecteur entrevoit deux possibilités. Premièrement, l’atelier vidéo où il est proposé de tâter un peu de technique avant de réaliser un « petit film » soit festif, soit où l’on a un message à exprimer. Deuxième possibilité, le ciné-club où au travers d’un film de conscientisation le plus souvent, l’on fait débat jusqu’à plus soif. La proposition de « Paroles de jeunes » repart du second versant tout en le remodelant.

  • En avant jeunesse n°16 : A quoi ça sert de parler aux autres ?

    Rubrique En avant jeunesse ! : chronique de terrain
    Le 15 février 2009 par Emmanuel Massart

    Je n’ai pas su déjouer leur peur de l’autre, donner assez d’éléments pour encadrer la part hostile que toute rencontre charrie. Ils sont sortis voir, ont rencontré des Welkenraedtois devant qui ils pouvaient hésiter. Ces passants eux-mêmes n’avaient le plus souvent rien à leur dire, ne comprenaient pas l’enjeu de la rencontre ou renvoyaient à leur tour leurs doléances : la propreté, la sécurité, le confort privé,… En cela, les jeunes ont constaté qu’ils font bien partie d’un même état du monde que les adultes. Mais, cela ne fait pas mon affaire.

  • B-docs n°05 : Amour

    Rubrique ciné-club B-docs
    Le 10 février 2009 par Stefanie Bodien

    Trois films à texture très différente sur l’amour pour la programmation de B-docs ce mois-ci. Alexia Bontia et Isabelle Martin proposent des regards rétrospectifs, deux femmes à la fin de leur vie pour la première, une jeune femme au lendemain d’une histoire amoureuse pour la seconde. Philippe van Cutsem clôt cette série en nous faisant partager un présent dont le silence est rempli de tension et de tendresse. L’insatiable désir d’amour, toujours inassouvi, constitue le fil d’Ariane de ces trois films.

  • 07 - Christiane Perret-By : il n’y a pas de fatalité

    Rubrique GE n°02 - la jeune fille Christiane Perret-By
    Le 8 février 2009 par Emmanuel Massart

    [...] On est plus attiré par un roman, même s’il dépeint un contexte social, que par une chronique analytique. Paul, lui, a fait les deux. Il a montré le côté théorique, le chômage, la misère. Il met néanmoins les personnages en scène. Il invente. Cette scène où l’enfant caresse son bras à la fin du film, alors qu’il voit sa propre solitude d’enfant orphelin face à la famille réunie derrière la fenêtre, c’est l’histoire du personnage. Il y a l’histoire de Geppino qui se fait envoyer sur les roses… Il y a plein de petites histoires qui viennent se greffer. Ca éveille la sensibilité. « On a tous plus ou moins vécu quelque chose comme ça. » [...]